Nouveautés dans les salles de fitness

La tendance est au métissage et à la combinaison des activités.

Au programme : transpirer et se dépenser sans s’ennuyer.

Le bolly aérobic

C’est un cours de fitness classique (rythme rapide et cardio tonique) qui intègre des mouvements de danse indienne. Le tout sur les airs Bolywood du moment.

Les déhanchés sont féminins et le corps tout entier est sollicité, avec un accent particulier sur la partie haute (poignets, épaules, cou, etc.). C’est une danse qui permet d’augmenter ses capacités de coordination.

La Zumba Sentao

On danse sur des rythmes entraînants, mais avec une chaise. L’accessoire sert surtout à stabiliser le buste afin de cibler le travail sur les muscles des jambes.

Les chorégraphies sont facilement mémorisables.

L’énergie du groupe et la musique latino donnent la pêche. On mise sur la répétition pour bien chauffer les muscles et obtenir une meilleure tonicité au fil des séances.

Le nombre important d’élèves et le rythme implacable ne favorisent pas la correction des positions par le professeur.

L’aquafusion

Il s’agit de réaliser, par petits groupes de 4 personnes, un circuit de 4 ateliers en piscine : aquabiking (pédaler dans l’eau), cardio jump (sauter sur un trampoline), aquascult (booster le tonus musculaire), aquapunch (gainer les bras et les abdos avec des petits haltères).

Le circuit est conçu pour mobiliser l’ensemble des muscles du corps.

Les exercices courts et d’intensité élevée activent le métabolisme de base (on continue à brûler, même après la séance).

De plus, les mouvements dans l’eau mobilisent les fibres musculaires profondes et permettent un massage superficiel de tout le corps.

Les adipocytes sont doublement sollicités.

Le leitmotiv de ce cours pourrait être « plus vite, plus haut, plus fort ». Le dépassement de soi et la performance sont dynamisants, mais peuvent lasser à la longue.

En conclusion, le plaisir est un gage de régularité, surtout si l’on souhaite se remettre au sport. En plus, il dope la motivation à progresser.

Si l’on s’inscrit à des activités dans le seul but d’atteindre un objectif (mincir par exemple), ou dans une discipline que l’on trouve routinière et ennuyeuse, elles ne vont pas rester longtemps inscrites dans l’agenda !

Partagez auprès de vos amis :
Cet article a été publié dans la catégorie Articles.