Pourquoi suis-je toujours en retard ?

Être à l’heure ? Impossible ! Et ce n’est pas faute de se mettre au défi avant chaque rendez-vous… Pourquoi la ponctualité nous fait-elle défaut, et comment essayer de régler ce problème qui nous stresse tant ?

On a toujours de bonnes excuses : métro en grève, voiture en panne, bouchons, et même parfois le retard de la baby-sitter !

Cette habitude a un nom : « le quart d’heure français ».

D’où vient le fait que je n’ai pas la notion du temps ? Si le retard vient d’une difficulté à évaluer le temps nécessaire, il s’agit d’une impossibilité à s’y soumettre.

Le temps intérieur est souvent plus lent que le temps des horloges.

Pour arriver à l’heure, on est bien obligé de tenir compte des autres, et de s’adapter au jeu social, d’accepter ce principe de réalité pure : le temps gagne toujours !

Pour changer, il faut valider la croyance : « Je suis comme ça, tant pis, je ne peux pas changer ». En effet, décider d’être archi-ponctuel pourrait ne pas suffire et nous placer dans une situation d’échec personnel.

Mieux vaut accepter de faire quelques détours, car l’être humain n’est pas une machine, que l’on peut reprogrammer du jour au lendemain.

Parmi les pistes possibles : surestimer le temps nécessaire pour se rendre à un rendez-vous, s’interdire de consulter au préalable ses emails, et se préparer mentalement à la situation.

Si vous êtes dans une situation dans laquelle vous en avez assez de patienter, le mieux est d’exprimer clairement votre mécontentement auprès du retardataire, lui dire que désormais, il ne sera plus attendu ou alors pas plus que dix minutes.

Partagez auprès de vos amis :
Cet article a été publié dans la catégorie Vie pratique.