Être heureuse, oui c’est possible !

Le bonheur ? On en rêve ! Pourtant, dès qu’il s’agit de l’atteindre, on trouve toujours une bonne (ou une mauvaise) raison de ne pas y arriver. C’est décidé, on tente autre chose : on enlève les freins inutiles !

Selon un sondage BVA pour Le Monde, 8 français sur 10 se sentiraient heureux. De quoi nous donner envie de nous y mettre !

Pour être heureuse, il faut décider de se sortir de la tête qu’on n’est pas douée pour cela.

Commencez par exemple par noter toutes vos réussites, qu’elles soient grandes ou petites, sur un carnet.

Il faut être conscient de ses faiblesses pour s’apercevoir de ses points forts. OK vous êtes un peu râleuse… mais au fond, tellement généreuse !

Mais comment rester sereine et épanouie, alors qu’on peut perdre son job demain ?

Il faut apprendre à vivre au présent. Quand vous paniquez, demandez-vous : « suis-je en train de vivre quelque chose de terrible, là, tout de suite ? ». Il est probable que non.

Il faut savoir prendre de la hauteur sur les évènements. En regardant ses problèmes de loin, on se rend compte qu’ils ne sont pas si graves, ce qui permet de les relativiser.

Il faut garder le moral, malgré toutes les guerres, la montée de la délinquance, la faim dans le monde et l’état de la planète.

Pour être heureuse malgré tout, il faut trouver un équilibre entre l’indifférence et l’angoisse. Il faut apprendre à se protéger pour recharger ses batteries.

Plutôt que de se nourrir d’informations anxiogènes, il faut trouver des petites sources de joies au quotidien, et les savourer réellement.

Oui, la Terre est dans un état déplorable, mais pleins d’associations fédératrices luttent pour amorcer un changement !

Partagez auprès de vos amis :
Cet article a été publié dans la catégorie Vie pratique.